Les différentes technologies qui nous permettent d’accéder à internet

Qui n’utilise pas internet aujourd’hui ? En fait, tout le monde se connecte quotidiennement sans vraiment connaitre les différents moyens qui rendent cette connexion possible. Il est certain que seule quelque minorité les connait vraiment. Alors, voici quelques technologies qui permettent d’accéder à internet.

Le câble ou Fiber to the building (FTTB)

Il existe des immeubles où la fibre optique s’arrête dans la cave. C’est donc grâce à des câbles coaxiaux que le signal est diffusé dans les appartements. La performance de cette technologie est assez proche de celle de la fibre optique. Cependant, il n’y a que SFR qui la déploie aujourd’hui et vous pouvez profiter d’une connexion haut débit. D’ailleurs, il est possible d’obtenir un mois offert chez SFR red. Pour bénéficier de la technologie FTTB, il faut habiter dans un immeuble équipé de câble ou s’abonner à cet opérateur.

La fibre optique

Déjà mentionnée deux fois plus haut, il s’agit d’un fil de verre ou de plastique extrêmement fin où une tonne d’information se déplace à très grande vitesse. Avec la fibre optique, il est possible d’atteindre des débits très élevé allant jusqu’à 200 Mbit/s voire même beaucoup plus en fonction de l’opérateur. Il est à noter que pour bénéficier de cette technologie, il faut que le logement soit éligible et pour savoir si un bâtiment l’est ou ne l’est pas, il faut demander des renseignements chez les fournisseurs d’accès internet ou au bureau de la mairie.

L’ADSL

ADSL est le sigle de « Asymmetric Digital Subscriber Line » qui se traduit en Français Ligne d’Abonné Numérique, Asymétrique. Cette technologie s’appuie sur le réseau téléphonique traditionnel. Le problème avec l’ADSL est son côté asymétrique. En clair, il est plus rapide de recevoir des données venant du réseau que d’en envoyer. Le débit maximal de donnée est de 25 Mbit/s avec cette technologie.