Derniers articles

Comment choisir la meilleure cote de paris sportifs ?

Pour avoir un maximum de chance de gagner vos paris sportifs, il est essentiel de changer certains réflexes qui sont mauvais. Vous devez plutôt chercher à obtenir la meilleure cote. Si vous ne savez pas comment se fait la recherche des meilleures cotes sur les paris sportifs, lisez cet article qui vous propose quelques solutions possibles.

Comparer les cotes chez les bookmakers

C’est une solution qui permet d’utiliser un site dédié à la comparaison des cotes des pronostics. Par exemple, découvrez ici de nombreux bookmakers qui sont légaux. Ainsi, vous pouvez faire votre choix afin de comparer désormais les côtes. Tous les sites de paris sportifs ne n’offrent pas les mêmes cotes. Il peut arriver que 1xBet vous offre une cote de 1,80 pour la victoire d’une équipe à domicile et que UniBet quant à lui, propose pour ce même match une cote de 1,70 également la victoire des joueurs à domicile.

Dans le même temps, sur BetClic, on peut retrouver 1,60 cote toujours pour la victoire de l’équipe qui accueille. Ce qui signifie qu’en misant 100 euros sur BetClic vous allez peut-être gagner les 150 euros alors que sur 1xBet vous allez remporter 180 euros. La différence est considérable. Il est donc essentiel de répartir votre portefeuille de parieurs sur divers bookmakers. Mais il faut prendre le temps d’en faire des comparaisons des côtes avant votre mise.

Choisir les meilleures cotes pour des paris identiques

C’est logique que les cotes diffèrent d’un bookmaker à un autre. Ce qui surprend un peu, c’est lorsqu’on retrouve des cotes qui sont différentes pour le même pronostic chez le même bookmaker. En effet, deux options de paris foot qui ont chacune différente des cotes différentes peuvent aboutir au même résultat. Trouvez-vous une différence dans ces trois paris sportifs : « Score final 0 - 0 », « Nul et moins de 1,5 but dans le match » et « Aucune équipe ne marque » ? Ces trois paris sont bel et bien les mêmes. Pourtant leur c0te peut différer lorsque le bookmaker n’y prête pas attention.