Derniers articles

Alimentation japonaise

S'il est un pays qui en impose de par son style alimentaire, c'est bien le Japon. Avec ses traits caractéristiques atypiques, l'alimentation nippone s'est révélée au monde comme la plus saine. Suivez-nous dans notre voyage au pays du soleil levant.

Une alimentation orientée vers la santé

Une alimentation saine et équilibrée est l'assurance d'une santé optimale. Les japonais l'ont parfaitement compris et ont su façonné leur culture alimentaire dans ce sens. Puisant l'essentiel de ses ressources dans le règne végétal, l'alimentation japonaise intègre donc des ingrédients qui se veulent ''bio''. On peut citer les algues, le wasabi, le riz, le poisson, une large variété de légumes (carotte, radis, navets, igname de Chine, chou chinois, le taisai, le radis chinois, le bambou, le mizuna), les légumineuses, pour ne citer que celles-là. Par ailleurs, loin de se contenter des vertus de ces aliments, les japonais sont de grands consommateurs de fruits (fruits de mer et fruits ordinaires). Au nombre des plus prisés, figurent la pomme, la banane, coquille Saint-Jacques, la crevette, l'ormeau, l'oursin, la palourde, la nèfle du Japon, la plaquemine et le nashi. Si les japonais ont la meilleure espérance de vie de la planète, c'est bien parce que leur alimentation a quelque chose de spécial.

Une alimentation riche et variée

Il est de notoriété mondiale que le riz est le roi des aliments en terre japonaise. De tous les plats japonais, c'est l'incontournable. Servi dans un bol spécifique, il peut être consommé à n'importe quel moment de la journée. Dans la culture nippone, le riz s'accompagne de trois assiettes. Il en va de même pour la soupe qui est également l'un des plats préférés des habitants du pays du soleil levant. Prendre du thé, est l'un des comportements les plus ancrés dans les habitudes japonaises. Ici, compte tenu de ces vertus, le thé vert peut être bu plus de trois fois dans une journée.